Semaine 2B: Avantages et défis de la collaboration pour les émissions agricoles

Nous vous prions de bien vouloir partager votre expérience de la collaboration entre les parties prenantes, les radiodiffuseurs et radiodiffuseuses pour des émissions agricoles. Vous voudrez bien partager les difficultés que vous avez affrontés dans la collaboration.

Avez-vous des questions pour les personnes ressources? Si oui, posez les aussi ici.

Si vous ne vous êtes pas encore présenté, veuillez le faire à la Semaine 1.

Bonjour,
Dans le cadre de la production et la réalisation des émissions radiophoniques sur les émissions agricoles et bien d’autres comme la santé, l’élevage, l’éducation et la culture, si la collaboration se passe bien entre la radio et ses partenaires techniques (services techniques décentralisés), il arrive parfois que certains agents de ces services vous demandent de leur payer avant qu’ils ne viennent pour vous accorder des interviews. Je ne sais pas si c’est le cas dans tous les pays ?
Si certains ont rencontré ces genres de situation, comment vous procéder ? Est-ce normal ? Aidez-moi à faire face à cette difficulté. Merci.

1 J'aime

Bonjour @rasman et merci d’ouvrir les échanges ici. Tu relève ici une préoccupation sur laquelle nous attendons la réaction des autres participants:

Dites nous comment est-ce que ça se passe chez vous. Les personnes ressources viendront aussi éclairer notre lanterne.

Veuille passer aussi à la Semaine A @rasman pour nous donner ta lecture de la collaboration.
Merci!

Bonjour à tous et bienvenues à la semaine 2 de notre discussion.

Comme j’avais annoncé en introduction, j’occupe le poste de Conseiller Technique à la Chambre Régionale d’Agriculture de la région Sikasso (Mali). Elle est une structure fédératrice de toutes les organisations faitières agricoles de la Région.

Dans le cadre la mise en œuvre de nos activités, nous collaborons avec plusieurs parties prenantes (acteurs) dont les radiodiffuseuses et radiodiffusseurs afin d’atteindre des meilleurs résultats.

Aussi beaucoup de radiodiffuseuses et radiodiffusseurs viennent prendre des interviews auprès nous dans le cadre de la réalisation de leurs émissions agricoles. Et souvent, c’est un représentant de notre structure qui est invité sur le plateau. Et même parfois, on réalise un enregistrement d’émission à travers un table ronde durant lequel beaucoup de nos représentants participent et beaucoup d’aspects sur l’agriculture sont évoqué selon objectif visé par l’animateur radio.

Pour rappel, je participe dans cette discussion en qualité de personnes ressources. Nous notons déjà des préoccupations soulevées par certains participants pour une meilleure collaboration entre radiodiffuseuses/radiodiffusseurs et parties prenantes. Nous attendons de même pour les autres.

Merci et bonne suite.

1 J'aime

Bonjour @coulou.
Je salue cette contribution qui met en exergue votre disponibilité permanente en tant que expert, à accompagner les radiodiffuseurs et radiodiffuseuses dans l’accomplissement de leurs rôles de service publique au sein des communautés.
Merci

En tant que service de vulgarisation, la collaboration pour les émissions agricoles allège nos tâches. en rappel il est difficile pour un agent animé de bonne volonté de pouvoir toucher tous les agriculteurs de sa localité pour les sensibiliser et les suivre pas à pas. donc à travers certaines émissions agricoles, les agriculteurs auront certaines notions de leur travail et peuvent se débrouiller. il nous revient que les radios ont du mal à toucher certains agents ou parfois demandent une prise en charge avant de participer à l’émission, nous avons résolu cela par la sensibilisation des nos agents. En plus les radios doivent rentrer en contact avec les premiers responsables de l’agent avant de rentrer en contact avec ce dernier. Au départ les agents avaient vu leur participation à l’élaboration des émissions agricoles comme une prestation de service et non le canal par lequel ils devraient profiter pour vulgariser surtout dans ce contexte d’insécurité au pays.

Un message a été fusionné à un sujet existant : Le Café - lieu de détente et d’échanges à bâtons rompus

Bonjour à toutes et à tous

En ce qui concerne les avantages et devis de la collaboration

On note déjà un double avantage intéressant dans les propos de @DaoudaZerne qui est l’allègement de la tâche de l’agent vulgarisateur et l’atteinte d’un nombre important d’agriculteurs dans le cadre de l’appui conseil.

On note aussi dans les propos de @DaoudaZerne de même que dans ceux de @Rasman , un devis non moins important qui est la prise en charge de l’agent vulgarisateur interviewé ou invité sur un plateau d’émission d’agricole. Ce qui est une réalité car de nos jour les gens ont tendance à tous faire à l’argent, ce qui fait qu’ils oublient leur objectif. Je le dis car moi aussi, je suis un agent vulgarisateur de mon pays, le Mali. Pas seulement avec les agents et même souvent avec les agriculteurs. Quand un agent vient auprès d’eux pour des enquêtes qui aboutiront à résoudre l’un de leur problème plus tard, ils réclament souvent quelque chose car pour eux si on voit qu’un agent vient pour des enquêtes ce qu’il a été payé alors que l’agriculteur enquêté qui donne toutes les informations n’a rien. C’est peut être la même philosophie pour l’agent vulgarisateur vis-à-vis du radiodiffuseur qui l’interviewe.

Par conséquent, on voit déjà par là, qu’il faut la sensibilisation de toutes les parties prenantes pour une meilleure radiodiffusion. Bravo à @DaoudaZerne qui a fait déjà un pas dans cette sensibilisation.

Nous attendons la réaction des participants qui n’ont pas encore réagi. Ceux qui ont réagi peuvent intervenir de nouveau.

Merci

1 J'aime

Bonsoir,
J’aborde la question des avantages et défis de la collaboration pour les émissions agricoles, en tant que animatrice de radio et membre d’une association de femmes rurales. Je parlerai d’abord des avantages pour les parties prenantes:
Les objectifs des parties prenantes comme dans le cas de l’agriculture, la vulgarisation des bonnes pratiques agricoles ne peuvent être atteints sans la participation des populations. La radio demeure l’outil de communication le plus fiable et le plus approprié pour les populations rurales à majorité analphabètes à cause de son accessibilité, son faible coût et sa proximité à travers l’utilisation des langues locales. Les émissions sur les thèmes de développement agricole sont produites et diffusées dans les langues parlées par les populations cibles.
Les avantages pour les radiodiffuseurs:
La collaboration avec les parties prenantes offre aux radiodiffuseurs l’opportunité de mieux jouer leur rôle en proposant aux population des productions pertinentes et de qualité. Cet avantage est rendu possible grâce à la disponibilité de personnes ressources et d’experts bien au courant des politiques agricoles du moment. Les informations partagées sont des informations justes.
Les défis de la collaboration:
Le premier défi est le renforcement des capacités des radiodiffuseurs dans le domaine agricole. Il y a d’autres défis à relever comme la bonne couverture des zones concernées par les émetteurs ; la participation des auditeurs au processus de la production radiophonique; la pertinence et la qualité du contenu des émissions; la prise en charge des coûts de la production ; l’évaluation de l’impact de l’activité radiophonique.

1 J'aime

Bonsoir kamresa,
Un autre défi de la collaboration pour les émissions agricoles pour ces femmes issues du monde rural, c’est l’accès au poste récepteur radio. Dans certaines localités, la femme n’a pas accès au poste et à l’énergie. C’est le plus souvent le mari qui est propriétaire du poste radio comme le téléphone et l’allume pour l’écouter à guise.

1 J'aime

Bonjour. C’est très calme ici!
venons partager les difficultés que nous avons à collaborer avec nos personnes ressources dans le cadre de nos émissions radio.
@KANT @Tata @Dolphe @radiomampita @Pape @1972-G @Stephanie @caroline @ILLY1 @Benjamin @zama @JIMYS @josue @FRANCO @tomirefu4 @BAYO @Bea @MANU

Nous notons déjà quelques défis à l’instar de ce qui suit:

Mais aussi des avantages de la collaboration comme:

Face aux parties prenantes qui demandent une rétribution pour leur interventions, @daouda.zerne1958 partage son expérience avec nous en ces termes:

Un important outil d’aide à la collaboration est disponible dans la section Ressources Il s’agit d’un guide pour la réalisation des interviews.
La parole est libre ici. Exprimons nous, apprenons les uns des autres.
Merci

Merci Rasman, c’est juste, mais les femmes s’organisent de plus en plus et se donnent les moyens de s’offrir de petits récepteurs. mais ça reste un défi à relever.

1 J'aime

Je penses que si la collaboration est bien tenue entre les parties prenantes,nous pouvons atteindre les objectifs.
Défis
-difficultes d’atteindre les sources sur terrain faute du manque de moyens.
-Manque de capacitation sur les ressources.
-difficultes pour les paysans à s’exprimer sur leurs problèmes agricoles.

1 J'aime

Bonjour à toutes et à tous,

Beaucoup d’avantages sont partagés. Comme chez certains, je propose les regrouper par parties prenantes et faire des rajouts.

Pour agriculteurs

on peut donc résumer

  • l’accessibilité à des informations sur innovations techniques, à faible coût (sans se déplacer) et compréhensives (par l’utilisation des langues locales) ;
  • la possibilité par les agriculteurs de participer et donner leur de vie sur les questions abordées par émissives interactives ;
  • aussi ça permet aux organisations d’agriculteurs de rendre service à leurs membres

Pour les services de vulgarisation

par la on note

  • la vulgarisation à grande échelle des innovations techniques atteignant un grand nombre d’agriculteurs et même dans les zones très éloignées ;
  • la facilité (moins d’efforts) et le gain de temps dans le travail.

Pour les radiodiffuseuses et radiodiffuseurs

On peut donc dire

  • l’accomplissement de leur rôle d’appui au développement des communautés dont la plus part sont agriculteurs ;
  • la production d’émissions de qualité correspondant au besoin de la communauté cible à travers de vraies informations
  • l’augmentation du nombre d’auditeurs de la radio et l’augmentation son chiffre d’'affaire à travers des demandes de prestation par la communauté (Communiqués, publicités, etc…).

Pour les agrodealeurs

  • la promotion de leurs produits et l’augmentation de leurs chiffres d’affaire

Pour les partenaires financiers (Banques et IMF)

  • la sensibilisation sur leurs produits aboutissant à l’utilisation de ceux-ci par les agriculteurs

Pour les collectivités et l’État

  • quand les communautés se développent dont la plus part sont des agriculteurs, les collectivités se développent et l’Etat se développe.

Continuons à citer d’autres avantages de la collaboration…

Merci

Quant à moi, ce sont plutot les sources officielles qui acceptent difficilement les interviews. Ce sont les acteurs de la société civile qui collaborent facilement. Et il nous arrive parfois de tourner certaines émissions sans le son de cloche des officiels.

Salutation
Beaucoup de devis sont également partagés.

  • Parlant du cas du Mali, le principal devis reste LA PRISE EN CHARGE DES COÛTS DES EMISSIONS. Certains l’ont déjà évoqués :

Au Mali, un grand nombre d’émissions sont réalisées grâce à l’appui financier de certains partenaires (Projets/Programmes et ONG). Ces sont appréciées par toutes les parties prenantes et même les Agriculteurs. Mais dès le partenaire se retire, les émissions sont aussi arrêtés.

A cela, s’ajoutent d’autres devis :

  • On peut aussi parler de :
    Méconnaissance de l’opportunité de collaboration entre les parties prenantes (radiodiffuseurs, agents vulgarisateurs, organisations d’agriculteurs, collectivités, etc…)
1 J'aime

Je partage les avantages relevés par les uns et les autres concernant la collaboration pour les émissions agricoles. Ces émissions collaboratives, du fait de la multiplicité des points de vue et des compétences des participants venant d’horizons divers, contribue à enrichir les savoirs sur les pratiques agricoles et à les vulgariser.

S’agissant des défis, la collaboration de façon générale crée entre les partie du réseau une certaine interdépendance, cependant chaque partie a son propre programme d’actions qu’elle suit rigoureusement et cela ne lui permet pas de contribuer correctement à la collaboration au moment propice. Dans le domaine agricole, les émissions collaboratives peuvent traiter des questions urgentes mais elles n’aboutissent qu’à des résultats très limités.

1 J'aime

Bonsoir pour moi Sikasso est une ville sénoufo. Et le sénoufo n’es pas très bavard et ouvert. Donc un très grand soucis de dévoiler les problèmes et les tactiques dans le domaine de l’avancemer de l’agriculture.

1 J'aime

Bonjour @MANU :smiley:.
Il n’est pas question ici d’un quelconque bavardage. Nous partageons nos expériences, notre vécu dans l’optique de trouver des solutions qui nous permettent d’améliorer notre travail pour la communauté. Donc dites nous les avantages que vous avez recensé dans la collaboration avec les autres dans la réalisation de vos émissions agricoles ainsi que les difficultés que vous avez à entretenir ces collaborations.
Merci